Et incarnatus est

Chers amis et bienfaiteurs,

Dans quelques semaines, nous célébrerons l’intervention magistrale de Dieu dans notre histoire. La fête de Noël commémore cette décision inouïe du Créateur de se faire l’une de ses créatures, pour lui communiquer le Salut et créer avec elle une proximité inimaginable, qui est déjà un « scandale pour les Juifs et une folie pour les païens » (I Co I,23). Au moment historique de la naissance de Jésus de Nazareth, l’Éternel est descendu dans le temps, l’Infini est entré dans les limites de la matière, le Tout-Puissant a embrassé notre faiblesse. Et pour prendre la mesure de cet évènement prodigieux, pour méditer sur cette manifestation vertigineuse de l’amour de Dieu pour les hommes, l’Église nous octroie la période de l’Avent durant laquelle les textes liturgiques nous accompagnent vers le cœur du Mystère. Pour vous aider à cheminer vers cette nuit admirable qui a vu jaillir la lumière de Dieu parmi les hommes, nous sommes heureux de vous proposer ce « calendrier de l’Avent » [en vente ici] qui vous accompagnera, pas à pas, jusqu’à la grotte de Bethléem. Puisse ce modeste outil vous permettre d’avancer vers Noël avec recueillement et vous prémunir contre le tapage et la superficialité de notre société consumériste. Saint Joseph, sainte Vierge Marie, apprenez-nous à entrer dans le silence de la prière ! Belle fête de la Nativité !

Abbé Benoît Paul-Joseph
Supérieur du district de France

[Source : Lettre aux amis et bienfaiteurs de décembre]

Voir toutes les actualités
retour accueil