la Fraternité Saint-Pierre lance une grande chaîne de messes pour la France

À quelques semaines des échéances électorales, il convient de recentrer le débat et ne pas oublier l’essentiel. Car la défense des valeurs de l’Évangile doit rester une priorité dans le débat public : la question politique ne peut s’affranchir du respect des valeurs humaines, morales et sociales qui doivent gouverner notre société.

Par ailleurs il faut se souvenir des grands saints qui ont fait la France afin qu’elle reste fidèle aux promesses de son baptême. Pour cela, et en se souvenant que « toutes les bonnes œuvres réunies n’équivalent pas à la sainte messe car elles sont les œuvres des hommes, et que la messe est l’œuvre de Dieu » (disait le saint curé d’Ars), la Fraternité Saint-Pierre lance une grande chaîne de messes pour la France.

Nous pourrions penser que la prière personnelle serait suffisante pour porter notre demande et confier notre pays. La Sainte Vierge a d’ailleurs rappelé de nombreuses fois la nécessité de prier le chapelet, sans demander pour autant la célébration de messe ! Alors pourquoi une telle nécessité de faire célébrer des messes aujourd’hui ?

Tout d’abord, nous assistons depuis plusieurs décennies en France à une baisse du nombre des messes qui sont célébrées. La cause principale est bien entendu le nombre de prêtres qui est en forte diminution ces dernières années (entre 1995 et 2017, la France a perdu 15000 prêtres), mais également à cause du faible nombre de messes avec une intention particulière qui leur sont confiées. En effet, à chaque fois que la messe est célébrée, le prêtre l’offre à une intention donnée, appelée « l’intention particulière » de la messe. Certes, célébrer une messe sans intention particulière obtient des grâces pour tous les hommes pour qui Notre Seigneur est mort, mais c’est se priver d’appliquer à une intention spéciale des grâces qui nous sont offertes.

Ainsi, faire célébrer des messes pour la France, c’est appliquer à notre pays des grâces spécifiques qui ne peuvent être obtenues par la récitation d’une prière privée. C’est présenter à Dieu le Père la plus belle offrande qu’il soit : le sacrifice de son divin Fils.

Concrètement, en offrant une messe pour la France, vous avez la certitude qu’un prêtre de la Fraternité Saint-Pierre célèbrera cette messe très prochainement.

Pour chaque offrande sera célébrée une messe. Ce sont donc plusieurs mois de messes quotidiennes qui seront célébrées grâce à cette chaîne.

La messe n’a pas de prix. Toutefois, la conférence des évêques de France propose un montant conseillé (de 18€) pour les offrandes de messe, en fonction des besoins matériels des prêtres. L’offrande qui accompagne votre intention n’est pas le prix de la messe mais un don qui permet au prêtre de vivre.

En célébrant la messe, il offrira à Dieu cette seule intention particulière afin de lui obtenir les grâces acquises par le sacrifice de Jésus à Dieu son Père. Quelle plus belle prière offrir à Dieu !

Associez-vous à la chaîne de messes pour la France !

offrir une ou plusieurs messes pour la france